Photo d'arrière-plan : Jeanine Dubourg.
Images "visages de" soumises à copyright, ne pas copier, blabla, du vol, blabla
MERCI !!!

Consultez notre page de liens

Si vous aimez la photographie, regardez le site: http://dominiquevalente.fr
If you love photography look website : http://dominiquevalente.fr
Si vous aimez la montagne, regardez mon autre blog : Monts et merveilles


30/05/2017

Du côté de Le Nomdieu

Dès l'entrée du village, l'église attire l'attention. Il faut dire qu'elle en impose, avec sa tour carrée et son drôle de clocher chapeauté de façon pour le moins étonnante.
Selon, moi, la couverture du clocher a été faite bien après la construction, car à l'origine cela devait être juste un tour carrée, mais c'est une simple supposition de ma part, je n'en ai pas trouvé la preuve.

C'est en 1154 que L'hôpital de Saint jean reçu de Gaston V, Vicomte de Béarn ce territoire où fut érigé un hôpital destiné au "soulagement des pauvres des malades et des vieillards".


Le nom de Nomdieu fut donné en 1183. Suite à des donations successives, Le Nomdieu devint une des plus importantes des 28 commanderies du prieuré de Toulouse.

Au cours de la guerre de cent ans, on accorda le droit de construire 12 habitations-refuges servant de protection. Les huguenots occupèrent ensuite les lieux pendant deux ans vers 1592.

L'hôpital en fort mauvais état fut restauré, ainsi que son église, en 1620.

A la dissolution des ordres religieux en 1790, les lieux furent vendus sans profit et es pierres servirent à bâtir les granges de Péboué.

Il ne resta alors qu'un mur qui servit de clocher jusqu'en 1875, date à laquelle l'église fut reconstruite en partie sur l'emplacement du château.

Pour l'histoire de l'église par la suite, voici la plaque explicative que l'on trouve à l'entrée de l'église.



Quelques cadrans solaires ont été installés autour du village dont un cadran analémmatique. Le cadran analémmatique a la particularité d'utiliser l'azimut solaire en fonction de la période de l'année. Vous vous placez sur la période de l'année inscrite sur le sol et votre corps sert de style et son ombre indique l'heure. Le cadran des heures et de forme elliptique.

Ce fameux cadran analemmatique est visible sur une placette accessible par des escaliers à droite de l'église.

Cadran solaire analemmatique :



Cadran solaire horizontal :



Cadran solaire vertical déclinant :



Cadran solaire méridional :




Dans le village, les croix templières sont omniprésentes pour rappeler ce passé médiéval disparu.
Les maisons autour de l'église datent de l'époque des guerres de religion du XVIIème siècle, mais hélas, elles sont, pour la plupart encore crépies selon la mode des XIX et XXèmes siècles.












Les habitants sont les Dieunommés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'être poli et respectueux dans vos commentaires, même si notre travail ne vous plait pas :-)