Photo d'arrière-plan : Jeanine Dubourg.
Images "visages de" soumises à copyright, ne pas copier, blabla, du vol, blabla
MERCI !!!

Consultez notre page de liens

Si vous aimez la photographie, regardez le site: http://dominiquevalente.fr
If you love photography look website : http://dominiquevalente.fr
Si vous aimez la montagne, regardez mon autre blog : Monts et merveilles


07/11/2017

Rêverie d'automne en Lot et Garonne

C'est une journée d'automne en Lot et Garonne, un jour où, dans le Villenevois, les pruniers commencent à s'enfoncer dans leur premier sommeil. Déjà, les feuilles se font plus rares et jaunissent, tapissant les sous-bois et couvrant les sentiers.

Dans la campagne, les Pechs parsèment le paysage de cette fin de la vallée du Lot, en cet endroit les falaises du Quercy s'adoucissent pour devenir collines et s'éteignent en vagues languissantes, pour fusionner enfin avec la large vallée de la Garonne et faire éclore ce département aux multiples facettes : le Lot et Garonne.


D'en haut des pechs, on ne peut empêcher le regard de se tourner vers Monheurt, chez nous, à quelques kilomètres de là, petit village, mais vaste carrefour où se rejoignent l'espiègle vallée du Lot, les forêts sablonneuses des Landes, les turbulences gasconnes de la cour d'Albret qui bercèrent Henry IV, les pierres blanches du Quercy, les vignobles ondulants de la Guyenne; un carrefour où toutes ces terres se rejoignent et amènent un peu de leur essence, un peu de leur histoire, un peu de leurs couleurs.

Les couleurs, justement, en ce jour d'octobre, plus tout à fait estivales, pas encore automnales, qui hésitent à plonger dans les délices d'une hibernation reposante, qui peinent à abandonner leur splendeur verdoyante pour l'habit triste et terne de l'hiver.

Dans les champs l'homme aide la terre dans sa mutation, la laboure en sillons droits, la déchire à coups de socs d'acier trainés par des tracteurs bruyants qui n'effraient pas les nuages de mouettes.

Le paysage est essaimé de villages perchés ou au contraire, blottis amoureusement aux bords du fleuve, de maisons construites en pierres, en cailloux alignés, en briquettes orangées étagées joliment, en bois et torchis, parfois tout cela se mélange et s'harmonise subtilement pour donner des bâtisses que l'on ne trouve nulle part ailleurs qu'ici, en Lot et Garonne.

















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'être poli et respectueux dans vos commentaires, même si notre travail ne vous plait pas :-)