Photo d'arrière-plan : Jeanine Dubourg.
Images "visages de" soumises à copyright, ne pas copier, blabla, du vol, blabla
MERCI !!!

Consultez notre page de liens

Si vous aimez la photographie, regardez le site: http://dominiquevalente.fr
If you love photography look website : http://dominiquevalente.fr
Si vous aimez la montagne, regardez mon autre blog : Monts et merveilles


29/05/2016

Petite histoire de l'Agenais ...

Ouf ! Je peux enfin m'occuper du blog !

Travail oblige, ces derniers mois, je n'ai pas pu lire le document que je pensais vous faire partager, à savoir :

"Petite histoire de l'Agenais à l'usage des écoles primaires / par I.-A. Rayeur"

Oui, je sais vous avez passé l'âge des livres d'école; mais je vous assure que celui-ci est vraiment bien fait et intéressant quel que soit votre âge, si toutefois vous vous intéressez à l'histoire locale. Et puis un retour sur les bancs de l'école n'est jamais très désagréable.

Remarquez, dans le cas où vous ne vous intéressez pas à notre histoire du Sud de la France, mieux vaut vous échapper tout de suite de ce blog ;-)


https://drive.google.com/open?id=0Bz_-arNqY2_VWG9fZVc3cm96S1E



I.A.Rayeur était professeur au lycée Bernard Palissy, c'était un passionné d'histoire qui a écrit plusieurs livres principalement sur les Ardennes et sur la vie et l’œuvre de Mirabeau, le document dont il est question ici était vendu 50 centimes en 1898, date à laquelle il fut édité par l'MPRIMERIE ET LITHOGRAPHIE AGENAISES.

Il est très agréable à lire, l'auteur s'adresse directement à l'élève, ce qui donne l'impression que votre grand-père vous raconte l'histoire de vos ancêtres, les Nitiobroges qui s'installèrent sur les deux rives du fleuve et commencèrent à cultiver ce terres arides et marécageuse.

Je trouve fort dommage que cet enseignement ne soit plus proposé dans nos écoles, il est toujours bon de savoir d'où l'on vient, il faut apprendre à connaître et aimer sa terre d'origine, mais bon, on ne me demande pas mon avis pour établir les programmes scolaires :-)

La fin du livret est à l'image de l'éducation qui manque cruellement aujourd'hui, empreinte de patriotisme, d'honneur et d'amour de la terre ancestrale. Voyez plutôt :

"... La petite patrie. — Entre tous les grands noms dont l'Agenais peut s'enorgueillir, ce sont là ceux qui méritent le plus de rester populaires. Tu dois, mon jeune ami, eu conserver pieusement le souvenir. Ce sera une manière d'honorer toutes les générations d'obscurs ancêtres dont ils sont les
représentants illustres.
Aime-les bien ces ancêtres ! ne méprise jamais leur rudesse; sois indulgent pour leurs erreurs. Il est vrai que nous leurs sommes supérieurs en instruction, en tolérance, en bien-être; mais, ne l'oublie pas: c'est à leurs tâtonnements et à leur expérience douloureuse que nous le devons. Ils ont fait le champ qui te nourrit ; ils ont préparé les libertés au milieu des quelles tu grandis.
Aime la bien aussi cette terre ! D'autres te conseilleront les émigrations lointaines. Crois-moi, ne la quitte jamais, sans esprit de retour au moins. Où en trouverais-tu une meilleure et une plus belle ?
Aime bien ta petite patrie; et puisses-tu trouver dans la connaissance de son histoire plus de raisons encore d'aimer ta grande patrie, la France !"


Je vous propose le document en téléchargement, il est déjà suffisamment résumé et vous n'aurez qu'une quarantaine de pages à lire.

Production numérique Gallica de la Bibliothèque Nationale de France, document en pdf


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'être poli et respectueux dans vos commentaires, même si notre travail ne vous plait pas :-)