Photo d'arrière-plan : Jeanine Dubourg.
Images "visages de" soumises à copyright, ne pas copier, blabla, du vol, blabla
MERCI !!!

Consultez notre page de liens

Si vous aimez la photographie, regardez le site: http://dominiquevalente.fr
If you love photography look website : http://dominiquevalente.fr
Si vous aimez la montagne, regardez mon autre blog : Monts et merveilles


31/08/2015

Nuit dans une cabane perchée

Cette année nous avons reçu un cadeau d'anniversaire insolite :  une nuit dans une cabane perchée, à une centaine de kilomètres de Monheurt, dans le Tarn et Garonne, très exactement au petit village de Labarthe.

Le site est perché sur une colline, la colline de Boutiès et le cabane est perchée dans un arbre avec toutefois la vue abritée par les arbres de la forêt.  Notez que je ne dis pas masquée ou occultée car la vue limitée n'est pas frustrante, l'endroit est un havre de paix.

Nous partons un matin du mois de mai avec un beau soleil déjà suffisamment chaud pour nous permettre d'envisager une virée vtt et un trail dans les environs des cabanes.

Nous prenons la route en direction de Lafrançaise, non loin de Moissac, car nous avons décidé de partir par "le sud" et de revenir par "le nord". Donc à l'aller, Agen, Moissac, Lafrançaise, Labarthe et au retour, la cabane, Lauzerte, Valence, Agen avec un programme chargé, vtt à Lafrançaise et le lendemain trail à Lauzerte.


Le soir après le vtt et un détour en voiture jusqu'au village de Castelnau Montratier, nous découvrons note gîte perché. Nous sommes accueillis par notre hôte, un ancien avocat Parisien qui a tout laissé pour se retirer dans ce hameau du Tarn et Garonne. Ce personnage fort sympathique nous propose de faire une petite trempette rafraîchissante dans le spa installé sur une terrasse, le tout arrosé d'une bière bien fraîche, ce que nous acceptons volontier après une douche bien méritée.

Nous marinons dans le spa quelques dizaines de minutes avant de regagner notre cabane. Un petit pont de singe permet d'accéder à la terrasse sur laquelle nous prenons notre repas du soir hissé au bout d'une corde. De la salade verte, une cuisse de canard confite, des pommes de terres sautées, un gâteau de chez la pâtissier local, une bouteille de vin rosé et dès la nuit tombée, nous allons nous allonger pour lire un peu et profiter pleinement de la cabane.

Le lendemain, avant de partir, le propriétaire nous fait visiter les autres logements. Il propose trois types d'hébergements, totalement différents et un gîte. En bas de cet article, vous trouverez un lien vers son site pour en savoir plus.










Le site de la cabane perchée




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'être poli et respectueux dans vos commentaires, même si notre travail ne vous plait pas :-)