Photo d'arrière-plan : Jeanine Dubourg.
Images "visages de" soumises à copyright, ne pas copier, blabla, du vol, blabla
MERCI !!!

Consultez notre page de liens

Si vous aimez la photographie, regardez le site: http://dominiquevalente.fr
If you love photography look website : http://dominiquevalente.fr
Si vous aimez la montagne, regardez mon autre blog : Monts et merveilles


26/10/2014

Visage de CHINE (II)


GUIZHOU
ZHAOXING
village DONG


Le Guizhou est une province située au sud de la Chine. Montagneux et assez difficile d'accès, le Guizhou a été pendant des siècles une des régions les plus pauvres de Chine.




Situé au sud-est du GUIZHOU,ZHOXING est le plus grand village de minorité DONG de CHINE. Il est situé dans un bassin entouré de montagnes, une petite rivière passe au milieu du village.



Les Dongs, appelés aussi Kam, sont un groupe ethnique de Chine qui en constitue l'une des 56 nationalités.
Leur population était proche des trois millions de personnes en 2000. Leur territoire s'étend sur trois provinces : le Guizhou, le Guangxi et le Hunan. Il couvre environ 30 000 km².
Tous les villages de la minorité Dong sont généralement construits sur les bords d'un fleuve. Ils sont reliés traditionnellement au monde extérieur par un impressionnant pont couvert, le pont du vent et de la pluie.
Ce type de pont se présente comme une galerie en bois, surmontée de pavillons et de piliers. 

Pont du vent et de la pluie, ZHAOXING (2010)



Les ponts des vents et de la pluie sont liés à de nombreuses croyances et légendes. La légende la plus connue raconte qu'un jour un jeune couple qui traversait le fleuve fut emporté par un vent violent. La jeune femme fut alors capturée par un crabe géant qui était depuis longtemps amoureux d'elle. Son compagnon, désemparé devant la scène, se mit à hurler. Il réveilla ainsi un dragon qui n'était autre que le maître du vent et de la pluie. Le dragon secourut la jeune femme et tua le crabe. Les Dongs construisirent le premier pont à la mémoire de ce dragon protecteur.

ZHAOXING (2010) 


Les tours du tambour, à l’origine tours de défense qui servaient à ameuter la population en cas de danger dans ces villages dépourvus de murs protecteurs, sont maintenant lieux de réunion et de papotage pour les gens du village. Leurs toits en escaliers, soulignés de blanc, organisés autour d’une charpente carrée ou hexagonale, les rendent visibles à des kilomètres à la ronde et confèrent à ces pauvres villages une forme de majesté.


Tour du tambour, ZHAOXING (2010)

Tour du tambour la nuit, ZHAOXING (2010)


Un peu partout de longues bandes de toile de coton sèchent au vent, au soleil après avoir fait un ou plusieurs séjours dans un bain d'indigo ... 

ZHAOXING (2010)


Elles serviront à confectionner les vêtements traditionnels. Des coups des maillets sont donnés sur les toiles teintes afin de les lustrer, à ce stade on dirait de grandes feuilles de carton.
 

ZHAOXING (2010)


Après ces longs et soigneux traitements les coupons deviennent souples et d'une belle couleur mordorée.


Femmes Dong (2010)

ZHAOXING (2010)

ZHAOXING (2010)

ZHAOXING (2010)

Proverbe Dong:
Le riz nourrit le corps et le chant nourrit l'esprit.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'être poli et respectueux dans vos commentaires, même si notre travail ne vous plait pas :-)