Photo d'arrière-plan : Jeanine Dubourg.
Images "visages de" soumises à copyright, ne pas copier, blabla, du vol, blabla
MERCI !!!

Consultez notre page de liens

Si vous aimez la photographie, regardez le site: http://dominiquevalente.fr
If you love photography look website : http://dominiquevalente.fr
Si vous aimez la montagne, regardez mon autre blog : Monts et merveilles


21/09/2014

Du côté d'Ambrus

Ambrus est un village de 95 habitants, qui se trouve à 18 km de Monheurt. Le village fut seigneurie des Xaintrailles au XVème siècle puis des Pardaillan.

Pardaillan, ça ne vous rappelle rien ? (Re)lisez les articles sur le siège de Monheurt pour en savoir plus :-)

L'ambiance y est assez Landaise à cause de la proximité d'une foret de pins aux sentiers sablonneux. Le dépaysement est garanti.

A Ambrus, vous trouverez de beaux sentiers pour vous promener. Entre forêt Landaise, vignes, champs de colza (à la saison), église et château, vous pourrez passer une journée agréable dans un site magnifique et varié.








  

  

 L'église Notre Dame d'Ambrus du XIIème sièlce où se déroule chaque année le 8 septembre une procession qui amène les fidèles de l’église aux eaux sacrées de la fontaine dites de "la vierge à l'enfant". Des jeunes filles vêtues de blanc portent la statue de la Vierge derrière la bannière de la Vierge et la Croix. Elle a été récemment restaurée de belle façon.






Le château d'Ambrus, magnifiquement entretenu ne se visite pas (hélas). Un peu d'histoire:

Source -> Base Mérimée http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee.fr

Château tenu par trois co-seigneurs, selon les hommages de 1259 et 1279. La tour principale date
probablement de la fin du XIIIe siècle. Vital de Loupiac, Sénébrun de Xaintrailles, Guilhaume de Vidailhac, Raymond Bernard de Gélas et Pothon de Xaintrailles au XVe siècle ont été seigneurs d'Ambrus. Un logis en L avec tour d'angle ronde, ouvert par des croisées, a été construit au nord de la tour vraisemblablement au XVe siècle, de même que le mur d'enceinte. Le corps de passage protégé par une bretèche a été établi à la fin du XVIe ou au XVIIe siècle. Au XVIIIe siècle, un logis et des dépendances agricoles édifiés au sud de la tour ont complété la cour, le village d'Ambrus ou hameau du Parc se trouve à proximité. Un vivier figure sur le cadastre de 1824. Château construit dans une enceinte en pierre de taille avec reprises en moellon, défendu par une tour sur deux des angles ; les parties les plus anciennes sont au nord. La tour principale est en pierre de taille, couverte en pavillon.

Ambrus est cité dès 1259. A l'exception de la guerre de Cent ans et de la Révolution qui découronna son donjon, le château ne semble pas avoir souffert des événements de l'histoire régionale. Un donjon carré domine  l'ensemble des constructions où se retrouvent quelques éléments des anciennes fortifications médiévales (tours, archères, échauguettes). Des bâtiments s'appuient de part & d'autre de la tour & sont soudés sur la façade ouest par une grande salle barlongue à deux niveaux formant galerie, les communs sont disposés en retour d'équerre contre cette partie, et déterminent avec les murs d'enceinte une cour carrée dont l'accès est défendu, à l'ouest, par un châtelet d'entrée avec bretèche.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'être poli et respectueux dans vos commentaires, même si notre travail ne vous plait pas :-)